ADOPTER UN CHIEN PENDANT LE CONFINEMENT

 

 

 

ADOPTER UN CHIEN PENDANT LE CONFINEMENT : conseils de trois professionnelles normandes

À partir du 16 avril, vous aurez à nouveau la possibilité d’adopter un chien. Votre choix se fera sur photo, la première rencontre sera virtuelle. Mais attention, cela implique de se poser quelques questions avant de confirmer votre coup de coeur <3 :

  • –  “est-ce que la race (ou croisement) de ce chien va me convenir ?” Il est important de se renseigner sur les différents besoins de la race ou des races si le chien est croisé (chien de berger ? chien de chasse ? chien de garde ? le niveau d’énergie et le gabarit sont à prendre en compte)

  • –  “quel âge a-t-il ?” Adopter un jeune chien ou un chien plus âgé n’a pas le même impact sur notre quotidien ni celui de chien.

  • –  “ le gabarit me convient-il ?” Un petit chien et un grand chien ne mangent pas la même quantité, n’ont pas la même force (attention au ski nautique en promenade !), n’ont pas la même espérance de vie…

  • –  “quel est son passé ?” Essayez d’en savoir plus sur d’éventuels traumatismes, privations, problèmes de santé, problèmes de comportement. Quel était son cadre de vie précédent, vivait-il en appartement, en maison, en ville, à la campagne ? vivait-il avec d’autres animaux ? avec des enfants ?

  • –  “ai-je le temps et le budget nécessaire pour ce chien ?” Vivre avec un chien implique d’avoir du temps et de l’argent pour assurer son éducation, sa bonne santé et répondre à ses besoins fondamentaux.

    Les complications liées au confinement:

  • –  une seule personne est autorisée à rencontrer le chien ce qui implique que le reste

    de la famille ne le rencontrera qu’à son arrivée dans le foyer

  • –  si vous avez déjà un chien à la maison, vous ne serez pas autorisé à venir avec pour

    qu’il rencontre le petit nouveau. La rencontre ne se fera donc qu’une fois le chien

    adopté.

  • –  si vous avez des enfants, faites attention à ce que ce chien ne devienne pas le

    nouveau jouet de la famille, que cette adoption ne soit pas un cadeau pour les enfants pour les occuper en temps de confinement mais un acte réfléchi sur le long-terme.

    Les avantages d’une adoption en temps de confinement:

  • –  vous aurez le temps de créer le lien avec ce nouveau membre de la famille, de faire

    naître et grandir la confiance, d’apprendre à le connaître tout en douceur

  • –  vous aurez également le temps d’apprendre progressivement à votre chien à rester

    seul ce qui est essentiel en vue de le préparer au déconfinement

    Afin de faire le bon choix et de prendre un bon départ sachez qu’il est possible de vous faire accompagner par un éducateur comportementaliste par visio conférence
 celui-ci répondra à toutes vos questions et vous donnera des conseils adaptés.

En conclusion, il est essentiel de garder à l’esprit que l’adoption d’un animal est un acte responsable qui doit être mûrement réfléchi. Un professionnel peut vous aider à faire le bon choix.
N’hésitez pas à vous faire accompagner pendant et après le confinement par un professionnel qui pourra aussi, si vous le souhaitez, suivre votre évolution et vous accompagner dans son éducation

Co-écrit par Claire de la Team au Poil (Le Havre), Gwen de DogZen by Gwen (Dieppe) et Mélodie de Canifélin Services (Rouen), éducateurs comportementalistes sur la région Normandie.

Certaines informations de cet article ont été relayés par le Paris-Normandie que vous trouverez ici : https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/reprise-des-adoptions-d-animaux-et-coronavirus-les-questions-a-se-poser-avant-de-foncer-PJ16682739